Assurance dommages-ouvrage : la déclaration de sinistre se fait nécessairement au moyen d’ un courrier recommandé (Cass.3ème civ., 6 juin 2012, n°11-15567)

03/07/2012

Par un arrêt rendu le 6 juin 2012, la 3ème chambre civile de la Cour de cassation vient rappeler que le courrier recommandé avec accusé de réception reste la seule forme valable de la déclaration de sinistre à l’assureur dommages-ouvrage, à l’exclusion de toute télécopie ou courrier électronique.

En l’espèce, une société hôtelière avait fait construire un hôtel et souscrit une police d’assurance dommages-ouvrage.

Le 14 août 2007, par courrier électronique, elle déclare un sinistre à son courtier qui, deux jours plus tard, transmet la déclaration par télécopie à l’assureur dommages-ouvrage.

Après dépôt du rapport de l’expert amiable, l’assureur fait valoir une position de non-garantie et le refus de prise en charge du sinistre.

La société hôtelière contestait la position de l’assureur, considérant que sa garantie était acquise dans la mesure où le délai de 60 jours accordé à l’assureur dommages-ouvrage pour notifier à l’assuré sa décision quant au principe de la mise en jeu des garanties (article L 242-1 alinéa 3 du code des assurances) était, selon elle, expiré.

La société hôtelière faisait partir ce délai de 60 jours de l’envoi de la déclaration par télécopie du courtier à l’assureur.

La Cour de cassation a rappelé les exigences de forme imposées par l’article A 243-1 annexe II du code des assurances : la déclaration de sinistre à l’assureur dommages-ouvrage s’effectue impérativement par courrier recommandé avec accusé de réception écrit.

A l’heure où le tout électronique permet l’instantanéité des relations, la haute juridiction souligne la nécessité de respecter à la lettre les dispositions des articles L  242-1 et A 243-1 du code des assurances, qui sont d’ordre public.

Le Third Party Funding (TPF) et ses perspectives au Brésil et en France

Brésil
Largement développé et utilisé dans des pays anglo-saxons comme les États-Unis, l’Angleterre et l’Australie, le mécanisme du third party funding – ‘TPF’, ou financement des procès par des tiers, est…

Patrimoine public | Domanialité privée des bureaux et des immeubles des personnes publiques situés dans le périmètre d’une association foncière urbaine | Mai 2020

Contentieux et résolution des litiges
Le 23 janvier 2020, le Conseil d’Etat apporte quelques illustrations permettant de mieux appréhender la notion de bien immobilier à usage de bureaux, telle que posée par l’article L.2211-1 du…

Les nouvelles lignes directrices relatives au contrôle des concentrations

Contentieux et résolution des litiges
L’Autorité de la concurrence a publié le 23 juillet 2020 ses nouvelles lignes directrices relatives au contrôle des concentrations[1]. Depuis 2017, l’Autorité a initié un travail de modernisation et de…