Confirmation du jugement dans l’affaire Kerviel

24/10/2012

La Cour d’appel de Paris vient de rendre son arrêt : Monsieur Jérôme Kerviel est une nouvelle fois condamné pour abus de confiance, faux et usage de faux et introduction frauduleuse de données dans le système informatique de la banque, au préjudice de son employeur de l’époque, la Société Générale.

La peine est également confirmée : 5 ans d’emprisonnement dont 3 ans fermes.

Enfin, le montant des dommages et intérêts alloués par le Tribunal correctionnel est également confirmé : 4,9 milliards d’euros.

Détail important : la Cour n’a pas prononcé de mandat de dépôt contre Monsieur Kerviel, de sorte que celui-ci ne dormira pas en prison ce soir.

Si Jérôme Kerviel forme un pourvoi contre cet arrêt, l’exécution de la condamnation pénale sera même suspendue (en revanche les dommages et intérêts devront être payés !).

Sport : La Cour de justice de l’UE annule un arrêt du Tribunal de première instance et considère une « aide illégale et incompatible » de l’Etat espagnol

Contentieux et résolution des litiges
La Cour de justice de l’Union Européenne annule le 4 mars 2021 un arrêt du Tribunal de première instance et considère une « aide illégale et incompatible » de l’Etat espagnol ; Le…

Contentieux des ordonnances de l’article 38 de la Constitution : le Conseil d’Etat précise le mode d’emploi

Contentieux et résolution des litiges
Par Benjamin de Sevin     Par deux décisions de mai et juillet 2020, le Conseil constitutionnel avait reconnu aux dispositions des ordonnances de l’article 38 de la Constitution intervenant dans le…

Obligation de mise en concurrence et de publicité préalable à la délivrance d’autorisations d’occupation des biens du domaine privé des personnes publiques

Contentieux et résolution des litiges
Est-il encore possible d’accorder des titres d’occupation du domaine privé pour l’exercice d’une activité économique, sans procédure de sélection préalable des candidats ? L’article 34 de la loi du 9…