FLASH ACTU : allégations de santé pour les produits alimentaires – la date fatidique du 14 décembre 2012

14/12/2012

A cette date, seules les allégations de santé (décrivant ou mentionnant le rôle d’un nutriment ou d’une autre substance dans les fonctions de l’organisme, y compris psychologiques et comportementales et relatives au contrôle du poids[1]) qui sont mentionnées dans une liste unique en annexe du règlement UE n°432/2012 du 16 mai 2012[2], peuvent être utilisées dans les conditions d’utilisation qui y sont précisées.

Après un long travail d’évaluation ont été autorisées selon cette liste 222 allégations[3].
Les producteurs de denrées alimentaires avaient 6 mois pour s’adapter aux nouvelles exigences européennes, soit jusqu’au 14 décembre 2012.

A partir du 14 décembre 2012, toutes les allégations ne figurant pas dans la liste des allégations autorisées sont donc interdites dans l’ensemble des pays de l’Union européenne.

Sont ainsi affectés les supports utilisés, qu’il s’agisse des étiquetages ou des campagnes de promotion ou à caractère commercial et publicitaire qui devront respecter les libellés retenus à l’annexe du règlement 432/2012. Et si l’amélioration de la compréhension pour le consommateur peut faire admettre certaines modifications, elles devront être faites avec prudence et en aucun cas ne devront changer le sens originel d’une allégation[4].


[1] Dites allégations « article 13 » du règlement  (CE) n°1924/2006

[2] Règlement (UE) n°432/2012 du 16 mai 2012 établissant une liste des allégations de santé autorisées portant sur les denrées alimentaires autres que celles faisant référence à la réduction du risque de maladie ainsi qu’au développement et à la santé infantile

[3] Les 222 allégations autorisées portent notamment sur les vitamines, les minéraux, les fibres, les acides gras mono et polyinsaturés et leur incidence sur une fonction de l’organisme – http://ec.europa.eu/nuhclaims/

[4] Le contrôle sera exercé par la direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF)

Patrimoine public | Domanialité privée des bureaux et des immeubles des personnes publiques situés dans le périmètre d’une association foncière urbaine | Mai 2020

Contentieux et résolution des litiges
Le 23 janvier 2020, le Conseil d’Etat apporte quelques illustrations permettant de mieux appréhender la notion de bien immobilier à usage de bureaux, telle que posée par l’article L.2211-1 du…

Les nouvelles lignes directrices relatives au contrôle des concentrations

Contentieux et résolution des litiges
L’Autorité de la concurrence a publié le 23 juillet 2020 ses nouvelles lignes directrices relatives au contrôle des concentrations[1]. Depuis 2017, l’Autorité a initié un travail de modernisation et de…

COVID19 – Déductibilité fiscale exceptionnelle pour les bailleurs abandonnant leurs loyers au profit des entreprises locataires non liées

Contentieux et résolution des litiges
L’article 3 de la Loi n° 2020-473 du 25 avril 2020 de finances rectificative pour 2020 permet, de façon exceptionnelle, la déductibilité des abandons de loyers consentis aux entreprises par…