Groupe Call Expert Tribunal de commerce d’Amiens : jugement du 26 février 2014

28/02/2014

Le groupe Call Expert était composé d’une dizaine d’entreprises présentes principalement à Abbeville, Roubaix, puis Paris, La Réunion, la Corse.

Après que le dirigeant ait fait l’objet d’une instruction pénale ayant abouti à ce qu’il soit complètement écarté de la direction de l’entreprise, Maître Daniel Valdman, nommé administrateur provisoire, n’a pu que constater d’une part, la confusion de patrimoine existant entre les différentes sociétés du groupe employant plus de 900 personnes et d’autre part, leur état de cessation des paiements, ce qui a amené le tribunal de commerce d’Amiens à ouvrir des procédures de redressement judiciaire à toutes les sociétés du groupe Call Expert.

Maître Daniel Valdman a été nommé administrateur judiciaire, Maître Nicolas Soinne mandataire judiciaire.

Après une période d’observation dédiée à la recherche de repreneurs, le tribunal de commerce d’Amiens a adopté le 26 février 2014 différents plans de cession qui n’ont permis de sauver qu’à peine plus de 240 emplois malgré l’énergie déployée pour trouver des repreneurs.

La transaction en matière de sanctions pécuniaires : oui… mais avant la décision de condamnation

Entreprises en difficulté
Par Marine Simonnot Cass. com. 8 mars 2017, n°15-16.005, P+B+R+I La faculté offerte aux parties de transiger dans le cadre d’une action en responsabilité pour insuffisance d’actif n’avait jamais véritablement…

Cass. com. 2 novembre 2016, F+P+B.

Entreprises en difficulté
N° pourvoi 14-18.898 L’arrêt du 2 novembre 2016 de la Chambre commerciale de la Cour de Cassation a une vertu pédagogique en ce qu’il permet de faire le point sur…

Arrêt du 1er décembre 2015

Entreprises en difficulté
N° pourvoi 14-20.668, Publié au bulletin Les honoraires de l’avocat chargé d’assister le débiteur dans l’exercice de ses droits propres sont éligibles au traitement préférentiel Les faits : Le dirigeant…