La baisse progressive des taux de prise en charge de l’activité partielle bientôt amorcée

21/05/2021

La baisse progressive de la prise en charge au titre de l’activité partielle est annoncée depuis maintenant plusieurs mois.

Elle a toutefois été reportée à plusieurs reprises depuis janvier 2021 compte tenu de la situation sanitaire qui a contraint les autorités à maintenir des mesures de restriction importantes (couvre-feu, confinement, fermetures des commerces non-essentiels, etc.).

A présent, l’annonce d’un déconfinement et l’accélération de la campagne de vaccination permettent au gouvernement d’amorcer en parallèle une baisse des taux de prise en charge de l’activité partielle.

Deux projets de décrets, transmis aux partenaires sociaux le 12 mai dernier, prévoient de réduire les niveaux de prises en charge dès juin 2021 pour les entreprises des secteurs non protégés. Mais cette baisse ne conduira pas à l’application immédiate des taux de droit commun. Comme annoncé, la baisse de l’indemnisation se fera par étapes et sera très progressive pour les entreprises des secteurs protégés ou les plus touchées.

Récapitulons tout ça en tableau !


Remarque préliminaire : Ce tableau récapitule les taux d’indemnisation tels qu’ils résultent des deux projets de décrets. Ces taux ne seront définitifs qu’une fois les décrets publiés au Journal officiel.

UGGC - Visuel article droit social 21 05 21

(1) En pourcentage de la rémunération brute de référence telle que calculée à l’article R. 5122-12 du code du travail
(2) Taux minimum sauf pour les salariés en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation
(3) Rémunération maximale prise en compte pour le calcul de l’allocation
(4) Listés en annexes I et II du décret n° 2020-810 du 29 juin 2020
(5) Il s’agit :

  • Des entreprises des secteurs protégés ayant subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 80%
  • Des établissements situés dans la zone de chalandise d’une station de ski et qui subit au moins 50 % de baisse de chiffre d’affaires
  • Des établissements situés dans un territoire faisant l’objet d’une mesure de restrictions sanitaires et qui subissent une baisse de chiffre d’affaires d’au moins 60% pour chaque mois de la période de restriction.

Monétisation des jours de repos et de RTT : les précisions de l'URSSAF

Droit du travail et de la sécurité sociale
Lorsque les salariés travaillent plus de 35 heures par semaine, ils bénéficient de jours dits de « réduction du temps de travail » ou « RTT », destinés à ramener, en moyenne, leur durée…

Protection des lanceurs d’alertes – Les nouveautés résultant de la parution du décret du 3 octobre 2022

Droit du travail et de la sécurité sociale
La loi du 9 décembre 2016, dite « Sapin II » introduisait la définition du lanceur d’alerte et les premières mesures visant à protéger le salarié qui de façon « désintéressée et de…

29 septembre 2022 - Du nouveau en matière d’intéressement

Droit du travail
La Loi n° 2022-1158 du 16 août 2022 portant mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat contient un panel de mesures destinées à favoriser le développement de l’épargne salariale…