La protection de plein droit de la résidence principale

18/09/2015

S’il faut retenir une idée majeure des réformes dites Macron, l’article 206 de la loi du 6 août 2015 est certainement une avancée considérable dans la protection des travailleurs indépendants, commerçants, artisans, professionnels libéraux ou agriculteurs.

Ainsi, sans qu’il soit besoin d’aucune formalité, contrairement à ce qui existe dans l’EIRL ou la déclaration notariée d’insaisissabilité, la résidence principale de ces entrepreneurs est protégée par l’effet de la loi.

La conséquence en est qu’en cas de liquidation judiciaire, leurs créanciers professionnels ne pourront plus saisir cet élément d’actif essentiel qu’est la résidence principale.

Les conseils doivent maintenant réfléchir à deux fois avant de conseiller tout autre régime de ces professions car cette protection de la résidence principale ne bénéficie qu’à ceux qui exercent leur métier à titre indépendant.

Le bénéficiaire d’une sûreté réelle pour autrui échappe à la procédure collective du constituant … pour le moment

Entreprises en difficulté
Cass. com. 25 novembre 2020, n°19-11.525, FS-P ; Cass. Com. 17 juin 2020, n°19-13.153, FS-P+B+R La sûreté réelle pour autrui en droit commun Depuis un arrêt de la chambre mixte du…

L’action sociale ut singuli ne relève pas de la compétence du commissaire à l’exécution du plan

Entreprises en difficulté
Cass. com. 12 novembre 2020, n°19-11.972, FS-P+B Le contexte Alors qu’une société bénéficie d’un plan de sauvegarde, les actionnaires assignent les dirigeants de celle-ci en réparation du préjudice subi par…

Rapport de la Commission de droit de l’Insolvabilité de l’AIJA : les mesures prises par les Etats dans le cadre de la pandémie liée à la Covid-19

Entreprises en difficulté
La pandémie COVID-19 a plongé les entreprises du monde entier dans des difficultés financières et a entraîné une augmentation sans précédent de la législation d'urgence dans la plupart des juridictions.…