Le travail est un trésor !

29/10/2013

Jean de la Fontaine le faisait expliquer par le Laboureur à ses enfants – Près de 400 ans plus tard, à nous de conforter l’adage !

Le travail doit permettre un épanouissement professionnel, ce qui suppose qu’il ne soit pas vécu par celui qui l’exerce comme une contrainte mais précisément comme une source d’enrichissement.

Les 35 heures ont contribué à dévaloriser la valeur travail, les salariés devenant très (trop) comptables de leur temps tandis que la gestion des RTT devenait une vraie activité !

La responsabilité de faire revivre l’adage de La Fontaine est collective !

Les salariés d’abord, qui doivent réaliser l’évolution intellectuelle, sociale, humaine, financière et parfois morale que leur apporte leur travail. C’est positif de travailler… ce que l’on constate lorsque l’on est à la recherche d’un emploi !

Le législateur ensuite, qui devrait limiter ses interdictions (est-ce vraiment la nuit à 21 heures, moment à partir duquel le code du travail prévoit que le travail doit être exceptionnel[1] ?).

Les juges qui pourraient reconnaître que les salariés ne sont pas que contraints : confier aux salariés en forfait jours la responsabilité de gérer leur temps de repos / Admettre que tous les temps au travail ne sont pas toujours des temps de travail effectif ;

Les représentants élus du personnel et notamment le comité d’entreprise dont les oeuvres sociales pourraient être plus dédiées au développement du bien-être quotidien des salariés, plutôt que des seules vacances ou places de cinéma ;

Les organisations syndicales, qui pourraient s’impliquer d’avantage dans la négociation d’accords d’entreprise, dans la ligne de l’ANI du 19 juin 2013 sur la qualité de vie au travail (QVT) ;

Et bien sûr l’employeur, au-delà de tous, qui doit réaliser que des salariés heureux et épanouis, travaillent mieux et sont moins absents ! A charge pour l’entreprise de développer les investissements et mesures pour une meilleure qualité de vie au travail de ses salariés, ce qui passe par leur formation, une bonne communication interne, le fait d’assurer en toutes circonstances la sécurité de ses employés… et quelques moments de détente au travail.

Creusons, fouillons, bêchons !


[1] Article L.3122-32 du code du travail

Macron Ordinances: the ultimate step of a social reform

Droit du travail
Par Eva Chekroun et Jennifer Carrel The French Constitutional Council has been seized in order to verify the compliance with the French Constitution of the Ratification Act of the “Macron”…

L’indemnité légale de licenciement est (partiellement) revalorisée de 25%

Droit du travail et de la sécurité sociale
 par François Marteau et Jennifer Carrel   Annoncé fin août 2016 par la ministre du Travail Madame Muriel Pénicaud[1], le décret n° 2017-1398 du 25 septembre 2017 portant revalorisation de…

Du nouveau dans la (bonne) gestion des réunions de comité d'entreprise

Droit du travail et de la sécurité sociale
Le décret n°2016-453 du 12 avril 2016 relatif à certaines modalités de déroulement des réunions des institutions représentatives du personnel crée un nouvel article D.2325-3-1 du code du travail, aux…