Les marques patrimoine au premier plan

10/05/2021

Jeudi 6 mai 2021, la Marine nationale a annoncé lancer sa boutique en ligne destinée à vendre des produits reproduisant la marque éponyme sur des pulls, des foulards en soie ou des parapluies.

Ce lancement s’inscrit dans une belle tendance marketing des marques dites patrimoine. Il s’agit d’un marché de niche investi par les institutions publiques qui y voient un moyen d’une part, de travailler leur image et d’autre part, de rechercher de nouvelles sources de revenus pour s’autofinancer.

Par exemple, la licence sur la marque « Elysée – Présidence de la République » permet de contribuer à la préservation du patrimoine de la République, en générant des revenus participant au financement de projets de restauration de l’Elysée. De la même manière, la licence sur la marque « Marine nationale » permet d’améliorer les conditions de travail des marins à bord et de participer au financement des associations s’occupant notamment des blessés.

En pratique, ces institutions publiques recourent à des agents de licence de marque – recrutés après appel d’offre – pour négocier et conclure, pour leur compte, les accords de licence avec les futurs partenaires.

La dernière particularité des marques patrimoine réside dans l’organisation d’un réseau de distribution spécifique : boutique en ligne, de musée, corners dans les grands magasins.

Nous avons plaisir à accompagner certains de ces projets de marques et licences. En tout état de cause, le Cabinet UGGC Avocats et son équipe spécialisée en droit des marques et experte dans la négociation et la conclusion d’accords de licence se tiennent à votre disposition pour toute question que vous pourriez avoir à ce sujet.

Par l’équipe IP/IT du cabinet UGGC Avocats

Source : Les Echos

Projet de loi Bioéthique et PMA : vers un dénouement à l’Assemblée Nationale

IP-IT-Médias
L’Assemblée nationale a adopté le projet de loi Bioéthique pour la troisième fois dans la nuit du mercredi 9 au jeudi 10 juin, par un vote à 84 voix pour,…

Marketplaces : de nouveaux dispositifs anti-contrefaçon européens

IP-IT-Médias
Le 15 décembre dernier, la Commission européenne a dévoilé le nouveau projet de règlement « Digital Services Act » (ci-après DSA) visant à réguler le marché du numérique. Le texte ambitionne de…

Nouvelle mission du CSPLA et du CNM sur les revenus des artistes de la musique

IP-IT-Médias
Après que Soundcloud ait annoncé mettre en place un nouveau système de rémunération des artistes[1], le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) et le Centre national de…