Profession libérale : ouverture d’une procédure en cas de changement de mode d’exercice d’activité.

07/07/2015

Un professionnel libéral a exercé son activité à titre individuel, exercice qui a entraîné la création de dettes d’exploitation.

Au bout de deux ans, il décide de créer une société unipersonnelle d’exercice libéral. Plus d’un an après, une caisse de retraite l’assigne à titre personnel en vue de l’ouverture d’un redressement judiciaire.

Cette demande est jugée irrecevable au motif que le professionnel libéral n’exerçait son activité qu’à travers un mandat social et non plus à titre individuel et que le délai d’un an de l’article L.631-3 était dépassé.

Cette solution est maintenant classique.

L’inconvénient pour lui reste que le professionnel libéral n’est pas déchargé de ses dettes d’exploitation liées à son exercice initial et qu’il pourra continuer à être poursuivi par ses créanciers…notamment sur les mesures qu’il tire de son nouvel exercice professionnel.

(Cass. com.  16 septembre 2014, n° 13-17.147, FP+B.)

Rapport de la Commission de droit de l’Insolvabilité de l’AIJA : les mesures prises par les Etats dans le cadre de la pandémie liée à la Covid-19

Entreprises en difficulté
La pandémie COVID-19 a plongé les entreprises du monde entier dans des difficultés financières et a entraîné une augmentation sans précédent de la législation d'urgence dans la plupart des juridictions.…

UGGC Avocats, nommé au sein de la mission ministérielle relative à l’accompagnement des entreprises en difficulté dans le contexte de la crise sanitaire

Actualités
Thierry Montéran, associé fondateur du cabinet UGGC Avocats, a été désigné par le conseil national des barreaux pour siéger au sein de la mission ministérielle relative à la prévention des…

La transaction en matière de sanctions pécuniaires : oui… mais avant la décision de condamnation

Entreprises en difficulté
Par Marine Simonnot Cass. com. 8 mars 2017, n°15-16.005, P+B+R+I La faculté offerte aux parties de transiger dans le cadre d’une action en responsabilité pour insuffisance d’actif n’avait jamais véritablement…