Redressement après sauvegarde, quid de la garantie de l’AGS ? (Cass. soc. 21.01.14, n°12-18.421).

04/04/2014

Par Marine Simonnot

Selon l’article L.3253-8,1° du code du travail, l’AGS couvre « les sommes dues aux salariés à la date du jugement d’ouverture de toute procédure de redressement ou de liquidation judiciaire ». Ne sont donc pas couvertes, les sommes qui sont dues avant l’ouverture d’une procédure de sauvegarde.

 Une procédure de sauvegarde avait été ouverte dans un premier temps, avant d’être convertie en redressement judiciaire dans un second temps.

Un salarié avait été licencié avant le jugement d’ouverture de la procédure de sauvegarde. Dans ce contexte, la garantie de l’AGS bénéficiait-elle au salarié ?

La chambre sociale de la Cour de cassation a considéré que l’intervention de l’AGS était acquise par ce salarié car la garantie de l’AGS ne « dépend que de la seule ouverture d’une procédure de redressement judiciaire ou de liquidation judiciaire, sans qu’il y ait lieu d’établir de distinction entre les diverses causes d’ouverture de cette procédure ».

Observation : Les salariés bénéficient de la garantie de l’AGS au titre de leurs créances antérieures au jugement d’ouverture d’une procédure de sauvegarde, dès lors qu’une procédure de redressement judiciaire ou de liquidation judiciaire est ensuite ouverte.

Rapport de la Commission de droit de l’Insolvabilité de l’AIJA : les mesures prises par les Etats dans le cadre de la pandémie liée à la Covid-19

Entreprises en difficulté
La pandémie COVID-19 a plongé les entreprises du monde entier dans des difficultés financières et a entraîné une augmentation sans précédent de la législation d'urgence dans la plupart des juridictions.…

UGGC Avocats, nommé au sein de la mission ministérielle relative à l’accompagnement des entreprises en difficulté dans le contexte de la crise sanitaire

Actualités
Thierry Montéran, associé fondateur du cabinet UGGC Avocats, a été désigné par le conseil national des barreaux pour siéger au sein de la mission ministérielle relative à la prévention des…

La transaction en matière de sanctions pécuniaires : oui… mais avant la décision de condamnation

Entreprises en difficulté
Par Marine Simonnot Cass. com. 8 mars 2017, n°15-16.005, P+B+R+I La faculté offerte aux parties de transiger dans le cadre d’une action en responsabilité pour insuffisance d’actif n’avait jamais véritablement…