Intelligence artificielle : le Parlement européen progresse dans sa future législation

06/04/2021

Le projet de rapport de la Commission culture du Parlement européen sur le rôle de l’IA dans l’éducation, la culture, et l’audiovisuel a été approuvé mardi 16 mars en commission. Le Parlement européen avance donc dans sa future législation sur l’intelligence artificielle.

Alors que les demandes de brevets IA ont augmenté de 400% durant les 10 dernières années1 , l’UE élabore une série de règles autour des opportunités et risques liés à l’Intelligence Artificielle, pour « renforcer la confiance autour de l’IA et contrôler son impact potentiel sur les individus, la société et l’économie, tout en créant un contexte favorable à la recherche, au développement et aux entreprises. »

Après avoir créé une commission spéciale sur l’intelligence artificielle à l’ère du numérique (AIDA) et avoir adopté le 20 octobre 2020 3 rapports indiquant comment l’UE pouvait réglementer l’intelligence artificielle, la Commission culture dans son futur rapport préconise notamment en matière audiovisuelle :

  • la création d’indicateurs pour mesurer la diversité et garantir la promotion des œuvres européennes sur les services de vidéos et de musique en streaming utilisant des recommandations de contenu fondées sur des algorithmes ;
  • la création d’un cadre éthique clair pour l’utilisation de l’IA dans les médias afin de garantir l’accès à des contenus culturellement et linguistiquement diversifiés au niveau européen et anticiper la désinformation.

En matière de culture, la commission a souligné que l’intelligence pouvait jouer un rôle important dans la préservation, la promotion et la gestion du patrimoine culturel européen. La commission culture a également souligné que l’intelligence artificielle pouvait offrir aux institutions culturelles des outils innovants de documentation et d’accès à travers par exemple la modélisation 3D et la réalité virtuelle augmentée.

L’adoption définitive de ce rapport interviendra lors de la prochaine séance plénière prévue en avril.

Notre Cabinet UGGC et son équipe d’Avocats spécialisés notamment en droit de la propriété intellectuelle sont à votre disposition pour vous assister dans la protection de vos intérêts juridiques et économiques.

Par l’équipe IP/IT du Cabinet UGGC

Source : Parlement européen


1 Commission européenne, 2019

Cannes 2022 : « Transposition de la directive SMA », avec Anne-Marie Pecoraro, Corinne Khayat et Rodolphe Boissau

IP-IT-Médias
Après une 73ème édition virtuelle Covid-19 oblige et une 74ème édition décalée en juillet pour être organisée en présentiel malgré la pandémie, la 75ème édition du festival de Cannes renoue…

La cession des catalogues audiovisuels

IP-IT-Médias
La loi n° 2021-1382 du 25 octobre 2021 relative à la régulation et à la protection de l'accès aux œuvres culturelles à l'ère numérique a apporté certaines évolutions qui viennent…

La Commission européenne adopte une proposition de Data Act 

IP-IT-Médias
Montres, thermostats, éclairages, caméras, téléviseurs, robots, balances… ces objets ont tous en commun de présenter des déclinaisons d’eux-mêmes dans des versions dites d’objets connectés ; et la liste n’est pas limitative,…