Règlement e-Privacy : le Conseil de l’Union européenne adopte un nouveau mandat de négociation

22/02/2021

Ce mandat, adopté le 10 février 2021, servira de fondement à la révision des règles en matière de protection de la vie privée et de la confidentialité dans l’utilisation des services de communication électronique.

Le 10 janvier 2017, la Commission européenne avait rendu publique une proposition pour un nouveau règlement, dit « e-Privacy », ayant pour objet de clarifier et compléter, ou plutôt spécifier, le RGPD.

En effet, le projet de règlement e-Privacy est présenté comme une lex specialis du RGPD. Cela signifie qu’il complète ce-dernier par des règles spécifiques propres au secteur des communications électroniques. Le règlement e-Privacy remplace également le RGPD dans tous les domaines spécifiques qu’il couvre, puisqu’il a, de par son statut de lex specialis, une sorte de priorité sur la lex generalis. A titre d’exemple, le règlement vise également les personnes morales, jusqu’alors exclues du champ d’application du RGPD.

Ce règlement, qui devait entrer en vigueur le même jour que le RGPD suscite d’importants désaccords entre les Etats membres. Sa version définitive viendra remplacer la directive 2002/58/CE du 12 juillet 2002 portant sur le traitement des données personnelles et protection de la vie privée dans le secteur des communications électroniques, bien qu’il en reprenne plusieurs points.

Après trois années d’attente, il semblerait que l’adoption définitive du règlement e-Privacy soit proche. Pour son entrée en vigueur, il faudra toutefois attendre puisqu’une période transitoire d’un an est prévue.

Le cabinet UGGC et son équipe d’avocats spécialisée dans l’IT se tient à votre disposition pour toute question que vous pourriez avoir à ce sujet.

Par l’équipe IP/IT du cabinet UGGC Avocats.

Source : https://data.consilium.europa.eu/doc/document/ST-6087-2021-INIT/en/pdf

UGGC - Security 2168233 1920

La Cour suprême américaine estime que Google n’a finalement pas copié les lignes de codes de la société Oracle

IP-IT-Médias
Dans sa décision, rendue le 5 avril 2021, la Cour suprême américaine a débouté la société Oracle de ses demandes d’indemnisation sur le fondement du copyright, en retenant que Google…

Réforme de l’audiovisuel : ce que contient le projet de loi relatif à la protection de l'accès du public aux œuvres culturelles à l'ère numérique

IP-IT-Médias
Reprenant une partie de la grande réforme de l’audiovisuel présentée à l'automne 2019 (scindée en plusieurs textes en raison de la crise sanitaire COVID-19), le « projet de loi relatif à…

L’accessibilité d’un site internet depuis le territoire français suffit à fonder la compétence du juge français

IP-IT-Médias
Par un arrêt en date du 23 mars 2021, la Cour d’Appel est revenu sur la compétence du juge en matière de commerce électronique. Deux enseignes spécialisées « dans le domaine…